Vous êtes ici

Capital santé - magpatients Séniors

La naissance d’un nouveau magazine santé est toujours un défi. D’une part, parce qu’il est nouveau et va donc devoir trouver sa place, mais également parce que son public, « les seniors », est une catégorie de gens extrêmement hétérogènes.

Qui sont donc les seniors ?
Les définitions sont multiples. Une première définition tient compte du statut professionnel. On est senior dès la fin de son activité professionnelle et donc dès la retraite. La plupart du temps vers 60 ans, mais cela peut également être 65 ou 55 ans, en fonction des professions ou des aléas de la vie (chômage, maladie…). Une autre définition tiendra plutôt compte de votre âge physiologique. Mais qu’est-ce que l’âge physiologique ? C’est une mesure indépendante de l’âge chronologique (déterminé par notre date de naissance) et qui se base sur votre état de santé réel. On peut donc être en activité professionnelle, avoir 50 ans et déjà être un « senior » physiologiquement parlant.
Ce magazine s’adresse, avant tout, à tous ceux qui veulent rester en bonne santé et actifs quel que soit leur âge. Rester en bonne santé veut donc dire mieux se connaître pour détecter en soi le plus tôt possible les signes pouvant déboucher sur une maladie et mettre en place des mesures préventives (prévention primaire). Mais rester en bonne santé, c’est également prendre conscience que notre « capital santé » est notre bien le plus précieux.

Le capital santé
Comme n’importe quel capital, notre capital santé est d’abord fonction de nos gènes (polymorphisme génétique), mais également de notre enfance et de notre adolescence, périodes essentielles de notre vie. Ce capital va soit fructifier, grâce à une bonne hygiène de vie et des conseils personnalisés, soit au contraire, s’épuiser progressivement, à l’image des gens qui « vivent sur leur capital » (financier), allant ainsi, doucement mais sûrement vers la maladie ou la « faillite ».

Prévoir et prévenir
Il est donc très important pour chacun, non pas de se sentir prisonnier d’une étiquette (« senior »), mais comprendre que sa santé doit être au coeur même de sa vie pour en préserver ses capacités, voire les améliorer. L’ambition de ce magazine est donc de mettre à votre disposition toutes sortes d’informations utiles à votre santé, quel que soit votre âge. La santé est aujourd’hui une question d’état d’esprit et de volonté personnelle. Rester en bonne santé est donc un défi que MagPatients seniors souhaite vous aider à réussir.

Télécharger le PDF

Vivre et vieillir - magpatients Séniors

Vivre et vieillir le mieux possible est bien sûr l’objectif premier de tous. Au siècle dernier, personne ne pouvait imaginer modifier le cours naturel du vieillissement. Nous naissions, nous grandissions, nous étions adultes, puis venaient la retraite et les maladies.

Vieillir : une histoire de comportements
Aujourd’hui, les comportements changent. La vieillesse, c’est pour les autres. Il faut devenir acteur de son vieillissement. Il faut le gérer et intervenir du mieux possible sur son fonctionnement biologique. Certains veulent modifier leur apparence. Ils vont consulter en médecine esthétique, voire en chirurgie esthétique, gagnant ainsi en quelques heures cinq ou dix ans d’apparence, confondant ainsi l’image et la réalité. Ceci n’est pas forcément mauvais. Il faut simplement remettre chaque élément de sa santé au bon endroit. Bien vieillir, augmenter ses capacités est possible et même souhaitable. Pour éviter ou retarder les maladies, voire aider votre corps à lutter contre certaines maladies dégénératives déjà présentes. Mais pour cela, il faut dépasser les apparences et faire réaliser un vrai bilan de ce que vous êtes devenu à votre âge. Ce bilan va pouvoir mettre en évidence des carences (nutritionnelles, hormonales,…) ou de mauvaises habitudes de vie (alimentation, exercice physique,…) afin de les corriger spécifiquement. Le mode de vie est certainement un des paramètres les plus importants dans la qualité de notre vieillissement.

Connaître pour prévenir
Nous sommes tous biologiquement différents. Appliquer les mêmes règles à tous est un non sens physiologique et cela peut même être dangereux. L’étape bilan est indispensable pour connaître physiologiquement une personne, lui proposer une prise en charge globale et personnalisée, qui tiendra également compte de son psychisme, de son environnement, de son histoire…

La médecine préventive
Votre santé est trop précieuse pour la confier à n’importe qui. La médecine préventive est là pour vous aider à vieillir bien, longtemps et surtout debout. Rester en bonne santé est un défi que nous allons vous aider à réussir.

Télécharger le PDF